Notre Avis Sur L’oméga 3

A part notre benjamin, dans ma famille, nous tous souffrons / souffrions de problèmes cardiovasculaires (palpitations, hypertensions…). C’est ainsi qu’il y a un an, à la mort de mon frère, je me suis dit que nous trois qui sommes encore vivants (Odette et y compris Marc, le benjamin qui n’a pas encore de soucis cardiovasculaires, en tout cas pas encore) avons intérêts à écouter nos époux, femmes, enfants et amis respectifs.

En effet, nous sommes ce que l’on appelle des « bons vivants » : nous aimons faire la fête, nous aimons manger et boire, et ne ratons aucune occasion pour cela : Noël, nouvel an, Pâques, les anniversaires en tout genre (anniversaire de mariage, anniversaire de naissance…). En d’autres termes, nous ne nous soucions pas trop de notre santé, le plus important était l’instant présent, qu’il fallait profiter de la vie, qu’il ne fallait pas stresser…

Cette habitude de vie, nous l’avons hérité de nos parents et nous ne voulions ouvrir les yeux qu’une fois la moitié de la famille décédée. Bien évidemment, « des signes extérieurs de problèmes cardiovasculaires » (comme l’appelaient nos proches) étaient présents : pour moi personnellement par exemple, j’avais des palpitations quand je devais fournir des efforts, parfois mêmes minimes, comme monter les escaliers jusqu’au premier étage. Et ce qu’on faisait (moi et mes frères et sœurs), c’est qu’on prenait régulièrement de l’ail, notamment après les fêtes comme faisaient et nous conseillaient nos parents.

A côté de cela, nous ne nous rendons que très rarement (pour ne pas dire jamais) chez le médecin car justement, on avait peur qu’il nous dise qu’il ne fallait plus faire ceci, qu’il ne fallait plus manger ou boire cela, etc.

Me voyant plus à l’écoute (les yeux ouverts et moins têtue), c’est une amie (Claire) qui me connaît très bien (moi et ma famille) qui m’a dit d’essayer d’abord avec l’Oméga-3. C’est sa fille (Laëtitia), qui lui a dit de nous le conseiller, à moi et ma famille, et qu’elle était d’ailleurs prête à me parler des vertus de l’Oméga-3 si je le voulais. Je me suis dit pourquoi pas puisqu’au moins, elle me connaît et je ne serai pas « jugé », contrairement à si j’avais un médecin qui ne me connaît pas en face de moi.

Les bienfaits de l’Oméga-3

 

Laëtitia a connu les bienfaits de l’Oméga-3 sur internet, plus précisément grâce à Facebook. D’ailleurs, moi personnellement, je ne connais pas grand-chose sur internet mais c’est elle (Laëtitia) qui m’a poussé et m’a aidé à faire ce partage.

Aussi, d’après ses explications (elle a ouvert les pages sur internet qui parlent de l’Oméga-3 quand on a parlé), l’Oméga-3 apporte plusieurs bienfaits mais justement, les plus connus concernent les problèmes cardiovasculaires. En effet, l’Oméga-3 renforce et protège le système cardiovasculaire. Pour ne pas parler dans le vide, ce qui est écrit un peu partout concernant l’Oméga-3 est qu’il favorise une bonne circulation du sang, réduit le taux de cholestérol, prévient la formation de caillot, régule la pression artérielle et évite l’agrégation plaquettaire.

Sinon, l’Oméga-3 peut également aider à ralentir le vieillissement, à réduire les risques de diabète, à prévenir le cancer et bien d’autres encore.

Le souci est donc que l’Oméga-3 ne peut être fabriqué par notre organisme, mais qu’il fallait en prendre par l’alimentation. Bien qu’il soit présent dans certains poissons comme le flétan, le maquereau, ou encore le hareng, ainsi que dans des végétaux tels que le soja ou la noix, pour faire simple et pour être le plus proche possible des 2 grammes journaliers (c’est ce qui est recommandé pour un meilleur résultat), nous avons opté pour la boîte de 90 capsules Qualité Epax.

D’ailleurs, l’alimentation, à part le risque d’insuffisance en quantité d’Oméga-3 apportée, contient notamment des acides gras saturés qui peuvent augmenter le taux de cholestérol dans le sang.

Les bienfaits de l’Oméga-3 sur moi

 

Comme indiqué, depuis, je prends 3 capsules d’Oméga-3 par jour avant les repas et ce, accompagné d’un demi-verre d’eau. Je continue de prendre de l’ail puisqu’il est également indiqué que les deux peuvent être associés, notamment pour la protection du système cardiovasculaire.

En parallèle, suivant les conseils de mes proches et de Laëtitia, nous (moi, Odette et Marc) avons essayé d’avoir une habitude de vie plus saine. Les occasions de fêtes, on ne les a pas « effacées » pour autant. Seulement, on essaye jusqu’à présent de faire des plats équilibrés, de boire moins d’alcool et de ne pas prolonger les fêtes jusqu’au petit matin.

Les résultats étaient palpables puisque j’ai désormais beaucoup moins de palpitations. Et je dois dire que l’ail à lui tout seul n’était pas si efficace que ça car même après en avoir pris auparavant, il m’arrivait encore d’avoir très mal à la tête, même sans être fatiguée. Mais depuis que j’ai associé l’ail avec l’Oméga-3, mes maux de têtes ont pratiquement disparus.

Ces évolutions ont fait que j’ai « osé » consulter un médecin il y a un mois : il m’a dit que tout allait bien mais qu’il faut que je continue, à part l’Oméga-3, à avoir de bonnes habitudes alimentaires et de vie en général. Ce qui m’a aussi fait plaisir, c’est qu’il ne m’a pas du tout jugé (comme je le craignais) mais au contraire, il m’a encouragé et m’a félicité des efforts que j’ai faits depuis un peu moins d’un an. Cependant, il m’a également recommandé des contrôles réguliers.

A part cela, il m’a appris certains bons gestes comme le fait de ne pas se lever directement du lit au réveil mais de s’asseoir un peu avant, de ne pas se courber trop longtemps comme pour passer l’aspirateur sous la table…

Sinon, vous vous demandez sûrement : et Odette et Marc ? Odette, elle a commencé sa cure d’Oméga-3 quelques mois après moi et elle dit constater de nettes améliorations (plus de vertige, ni de maux de tête) mais je ne saurai le confirmer car pour être franche, je la sens parfois un peu cachotière. Mais dans tous les cas, elle est encore « bien vivante » et dynamique.

Pour Marc, comme il n’avait pas des signes extérieurs de problèmes cardiovasculaires (contrairement à moi et Odette qui avions des palpitations, maux de tête, vertiges…), je ne saurai pas non plus confirmer les effets de l’Oméga-3 sur lui (il a commencé à en prendre pratiquement en même temps que moi) à part le fait qu’il dit avoir désormais une plus grande mémoire (mais cela peut aussi être dû au fait qu’il ne fume plus).

Les plus :

  • Effets bénéfiques reconnus sur les problèmes cardiovasculaires
  • Associations possibles avec des plantes médicinales par exemple, selon l’effet attendu
  • N’augmente pas le taux de cholestérol dans le sang, contrairement à d’autres acides gras
  • Aide au bon fonctionnement général de l’organisme
  • Peut être facilement disponible si présenté sous forme de capsule (notamment sur internet)

Les moins :

  • Son apport par les aliments peut être insuffisant
  • Son excès peut entraîner une prise de poids assez rapide
  • N’agit pas seul mais doit être accompagné de bonnes habitudes, notamment alimentaires
9

TRES EFFICACE

Lost Password