Sportif : Comment sécher rapidement

comment sécher rapidement


Etre puissant et virile, c’est ce que beaucoup d’hommes souhaitent être et surtout « montrer ». Chez les femmes, un ventre plat est tout simplement une réelle fierté. Plus encore chez les sportifs(ves), faire fondre les dernières graisses à l’approche d’une compétition, tout en renforçant les masses musculaires, aide à être plus en confiance, à être plus performants.

Mais comment sécher rapidement et efficacement, notamment pour les sportifs ?

 

La réussite d’un séchage

 

exercices pour sécher

 

Tout d’abord, il ne faut pas attendre le dernier moment pour sécher. En effet, un « réel » séchage peut aller jusqu’à un mois. Il faut donc prévoir ce délai. De toute façon, pour les sportifs, les dates de compétitions sont connues bien avant.

Sinon, le séchage en lui-même commence par une alimentation appropriée. Si pour développer les muscles, il faut le plus de calories possibles, lors de la phase de séchage, ce n’est plus le cas : on a besoin de moins de calories. Plus précisément, lors du séchage, on a besoin de 1200 kcal par jour tout en évitant de perdre au-delà de 500g par jour. Pour cela, les meilleurs alliés sont les protéines, les vitamines et les minéraux, ainsi que les « bons » lipides. En effet, les protéines sont tout d’abord ce qui permet la construction musculaire. Mais on ne peut pas « sauter » sur toutes les protéines : celles adaptées au séchage sont le poisson et les viandes maigres (c’est-à-dire les viandes blanches telles que le lapin, le poulet…).

sécher rapidement

D’ailleurs, il faut respecter une certaine quantité, à savoir 1,5 à 2g par kilo de poids par jour. En ce qui est des vitamines et des minéraux, même si on réduit la quantité de nourriture pendant le séchage, notre organisme en a besoin « en permanence » pour son bon fonctionnement. Il faut alors également privilégier les fruits et légumes. Pour les lipides, les plus appropriés à un séchage efficace et rapide sont ceux des huiles végétales ou du poisson puisque ce sont ces derniers qui contiennent des acides gras insaturés, facilement assimilables par l’organisme. Mais même s’il faut en premier lieu de bons protéines et lipides, ainsi que des vitamines et des minéraux, il ne faut pas exclure totalement les glucides. Il faut bien évidemment réduire la quantité de glucide dans notre alimentation mais on peut tout à fait consommer du pain, du riz et des pâtes sous leur forme complète et en quantité moindre.

Toujours du côté alimentation, pour sécher rapidement et efficacement, il vaut mieux des petits repas plus fréquents que des gros repas espacés. En effet, cela permet d’éliminer les graisses en permanence, au lieu de les stocker. D’ailleurs, pour les entraînements, le corps a besoin de toute sa tonicité, de produire de l’énergie : il ne faut donc pas que le métabolisme s’arrête, les graisses devant être brûlés « rapidement ». De plus, les petits repas plus fréquents aident à ne pas ressentir la faim, et donc à garder sa motivation. L’idéal est ainsi de prendre 5 à 6 petits repas par jour.

comment bien sécher à la musculation

Bien évidemment, les compléments alimentaires sont recommandés pour un meilleur séchage. Ils apportent en effet certains éléments que notre alimentation ne contient pas, ou peu, à cause de la préparation, du mode de stockage… D’ailleurs, même pour les vitamines et les minéraux, les compléments alimentaires en apportent souvent plus que les fruits et légumes frais. Mais il ne faut pas oublier que ce sont des compléments alimentaires et non des substituts : le fait d’en prendre ne remplace pas un régime équilibré. Il faut aussi bien les choisir : la spiruline, par exemple, n’est pas très conseillé si on ne veut pas (ou plus) gagner en poids, bien qu’elle soit riche en vitamine (groupe B, A via le bêta-carotène …) et en sels minéraux (calcium, magnésium, fer…). Il vaut mieux dans ce cas privilégier des Wheys d’excellentes qualités comme le Testogen, la protéine Quattro et la 7 Day Diet Shake.

Enfin, il faut toujours boire suffisamment. A part éviter la déshydratation, l’eau aide l’organisme à éliminer les toxines et donc à rendre le séchage plus efficace (un organisme accumulant les toxines accumulent en même temps les graisses).

En « parallèle » à cette alimentation appropriée, le séchage est également plus rapide et efficace avec les exercices cardiovasculaires. Cela peut être le fait de courir à un rythme modéré sur une longue distance (et non une course de vitesse), ou encore le tennis simple (et non le double). En effet, il s’agit de faire des exercices sur une durée assez longue mais dont les intensités sont modérées.

De tels exercices permettent notamment d’améliorer le souffle, de rendre le cœur plus résistant, de favoriser la répartition de l’oxygène dans tout le corps (en augmentant le nombre de globules rouges), d’améliorer la santé des muscles et de favoriser la perte de poids. Bref, pratiquement tout ce dont un sportif en séchage et en pleine préparation de compétition a besoin.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.Ce champ est obligatoire, merci.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lost Password