Comment et par quoi remplacer le sucre et le sel dans notre alimentation

sel et sucre

Sucre et sel sont présents dans  notre alimentation sans même qu’on s’en rende compte. En plus du sucre et du sel qu’on ajoute à notre alimentation, les produits de l’agroalimentaire en sont bourrés. Ce qui nous a rendu accroc à ces deux ingrédients. Et ceci entraînant cela, sel et sucre sont devenus responsables de divers maux. Comment et par quoi alors les remplacer ?

Comment les hommes étaient devenus dépendants au sucre et au sel

 

Le sucre et le sel n’ont pas toujours été ces « poisons » qu’ils sont actuellement. En fait, l’organisme humain en a même besoin. Notre corps a par exemple besoin de 140 g de glucide par jour. L’apport journalier recommandé en sel ne doit excéder les 10 grammes par personne. Ce n’est donc pas la consommation de ces deux aliments qui sont nuisibles, c’est quand elle est excessive.

Sel et sucre étaient apparus il y a fort longtemps, dès l’antiquité, mais n’étaient utilisés en cuisine que vers le 18e siècle. Depuis, ils n’ont plus quitté nos tables et nos cuisines. Notre organisme s’est habitué à manger salé et sucré. C’est d’ailleurs pour cela qu’on associe souvent les mets ou les produits sucrés à la douceur tandis qu’un aliment sans goût est qualifié de fade (rien que la consonance du terme nous paraît répugnante). Et puis, au fil du temps, l’utilisation de ces deux aliments a augmenté jusqu’à une consommation dépassant la normale rendant le consommateur dépendant et accro.

Dans un précédent article sur l’Addiction au sucre, comment s’en passer, nous avons évoqué les différentes raisons qui entraînent l’addiction au sucre. Nous avons parlé de causes physiologiques, métaboliques et psychologiques. Le déséquilibre en sérotonine ou en dopamine va par exemple être compensé par la consommation excessive de sucre. Il en est de même pour l’anxiété et le stress, ils peuvent pousser à la consommation abondante de sucre.

Mais en plus de tout cela, c’est la société elle-même qui incite à la dépendance à ces deux aliments. Il est question ici des industriels de l’agroalimentaire qui, étant conscients des habitudes alimentaires liées au sucre et au sel, ont favorisé la consommation à outrance. Beaucoup de produits alimentaires sont salés ou sucrés jusqu’à trois voire cinq fois plus qu’ils ne le devraient.

Conséquences de la consommation excessive de sucre et de sel

 

dépendance au sucre

 

Si l’on ne parlait que de sucre, en un siècle et demi, sa consommation est passée de 5 kg à 25 kg par personne et par an. Cette consommation qui a quadruplé n’est pas sans conséquence, notamment sur la santé. Effectivement, trop de sucre entraînerait diverses maladies comme le diabète, l’obésité, le cancer et les maladies cardiovasculaires. Trop de sel favorise l’hypertension artérielle ou encore l’ostéoporose. En 2006, la prévalence des deux principales pathologies liées à la nutrition est élevée : un français sur six (19 % de la population adulte) est obèse et 2,4 millions de Français sont traités pour un diabète.

Comment remplacer le sucre et le sel

 

Le sucre et le sel, avons-nous indiqué est indispensable. Donc, pas besoin de s’en passer, en tous cas pour une personne en bonne santé. C’est en fonction de la santé de chacun et à titre de prévention qu’on en diminuera la consommation ou que l’on s’en privera totalement.

Donc pour répondre au « comment », la réponse sera « tout dépend ». Tout dépend en effet s’il s’agit d’une personne en bonne santé, d’une personne malade, mais qui peut quand même en consommer ou d’une personne malade qui doit complètement s’en priver.

Il faut savoir également qu’il y a des types de sucres moins mauvais que d’autres. Le plus nuisible est le sucre raffiné.

  • Bannir le sucre et le sel raffinés de notre alimentation

 

Le premier conseil est donc d’éviter le sucre raffiné, le sel raffiné et tout ce qui est raffiné en général. Les aliments raffinés sont en effet dépourvus de leurs nutriments essentiels. Aussi, ils n’apportent rien à l’organisme. Par contre, ils favorisent un surtravail du pancréas et diminuent la capacité humanitaire de l’organisme… Pire, ils entraînent une dépendance.

  • Réduire progressivement la consommation de sel et de sucre

 

Puisqu’on est accoutumé au sucre et au sel, il est difficile de s’arrêter net. On peut donc diminuer progressivement leur consommation. On peut par exemple éviter de mettre sur la table sucrière et salière. On peut aussi alterner en changeant la consommation d’un aliment à sucrer par un aliment naturellement sucré (un fruit par exemple).

Réduire la consommation en sucre et en sel veut également dire : ne pas sucrer autant que possible les aliments qui ne le nécessitent pas (lait, thé, confiture, café…)

  • Suivre un régime à un moment approprié

 

A partir du moment où il est conseillé de suivre un régime, c’est que sucre et sel ont déjà fait des ravages dans l’organisme. Il arrive que nous ne soyons pas conscients que nous devons suivre un régime. Il est alors conseillé de consulter un nutritionniste ou un spécialiste. Un bilan de santé peut aussi s’avérer nécessaire afin de savoir où nous en sommes. Un article sur « Tout savoir sur le régime zéro sucre » peut d’ores et déjà être consulté dans ce site.

  • Eviter le sucre incorporé

 

Ce sont les produits agroalimentaires et le snacking qui sont les plus dévastateurs. Ces produits industriels sont agréables au goût pour mieux attirer les consommateurs alors qu’ils contiennent du sel et du sucre de mauvaise qualité. Le mieux qu’on puisse faire est donc de vérifier à chaque fois les étiquettes des aliments que nous achetons.

Les substituts du sucre

sucre

 

Le sucre raffiné peut être remplacé par du sucre de canne intégral ou du sucre complet. On peut aussi l’appeler rapadura ou mascobado.

Le miel est également une très bonne alternative. En plus de contenir du sucre naturel, c’est aussi un aliment aux mille vertus. Sirop d’érable, sirop d’agave contiennent les mêmes pouvoirs sucrants du sucre avec un faible indice glycémique.

Le sucre de coco peut remplacer le sucre raffiné pour la préparation de gâteaux par exemple.

Les alternatives au sel

sucre seul

 

Les épices sont une bonne alternative pour remplacer le sel. Basilic, poivre blanc, paprika, sumac, poudre d’oignon et poudre de persil peuvent être mélangés pour avoir le goût qui avoisine le sel. On peut également trouver du sel d’ail, de céleri…

Les algues comme le wakame, le dulce ou le nori allient saveur et santé. Ils sont riches en minéraux qui facilitent notre digestion.

Le sel diététique fait aussi très bien l’affaire. Il est constitué de 66 % de chlorure de potassium et de 33 % de chlorure de sodium.

Voici des articles qui pourraient vous intéresser :

 

Addiction au sucre ? Comment s’en passer sans souffrance

Pourquoi les fruits secs sont si importants pour notre santé

Astuce minceur : Maigrir en Couple

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.Ce champ est obligatoire, merci.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lost Password