Addiction au sucre ? Comment s’en passer sans souffrance

addiction au sucre

Le sucre est un véritable délice, un vrai plaisir, mais également un vrai danger pour notre santé. La principale conséquence de son excès en est que le taux d’insuline dans le sang subit plusieurs variations et ce, dans une même journée. Or, cette fluctuation du taux d’insuline entraîne des effets néfastes sur l’ensemble de l’organisme.

Le premier danger est le cancer. Mais il y a également l’obésité qui, rappelons-le, favorise le diabète ainsi que les problèmes cardiovasculaires. A part cela, la variation du taux d’insuline due à l’excès de sucre peut entraîner de la lassitude, de la fatigue, des troubles d’apprentissage et de la dépression. Enfin, les conséquences peuvent être des dysfonctionnements de la flore intestinale.

Le vrai souci, c’est qu’une fois qu’on en est dépendant, le sucre est tout comme la drogue, il n’est pas évident de s’en passer. Mais rassurez-vous, vaincre l’addiction au sucre n’est pas chose impossible. On peut même y arriver sans trop de souffrance. Mais avant d’avancer « les remèdes », il est important de connaître les causes de l’addiction au sucre ainsi que les aliments qui la favorise, pour une meilleure prévention et éviter les rechutes.

Les éventuelles causes de l’addiction au sucre

arreter le sucre

 

Diverses raisons nous entraînent à consommer excessivement du sucre.

Il y a tout d’abord le déséquilibre en sérotonine, ou encore en dopamine. Par exemple, le fait que nous voulions tout le temps manger des féculents (comme la pomme de terre, le pain…) ou celui de ne pas pouvoir nous contrôler, nous arrêter, quand on en mange, peuvent résulter d’une insuffisance en sérotonine.

Mais il y a également le stress et la peur. Les deux poussent l’organisme à libérer du glucose dans le sang. Il se croît alors en danger et doit donc se protéger, prévenir, en faisant des réserves d’énergie, donc de sucre, ce qui nous en donne les envies.

A part cela, il y a bien évidemment l’hypoglycémie. Dans ce cas, le premier « réflexe » du cerveau sera de rechercher du sucre pour retrouver rapidement l’équilibre. Notons qu’une des principales raisons de l’hypoglycémie en est l’alimentation non équilibrée, dont celle que nous pensons « raffinée ».

Sinon, il y a les diverses carences nutritionnelles, notamment en calcium et en vitamine B.

Enfin, la recherche excessive de sucre par notre organisme peuvent venir du fait que le foie, le pancréas et/ou les grandes surrénales soient « fatiguées », mal en point. Ces trois organes, rappelons-le, ont pour rôle la régulation, le stockage et/ou la libération dans le sang du sucre.

Les alimentations qui favorisent la dépendance au sucre

chois entre sucre et fruits

 

Tout excès est nocif pour notre organisme. Mais certaines alimentations sont particulièrement à « gérer » (certaines même à éviter) pour ne pas tomber dans l’addiction au sucre.

Il y a tout d’abord l’alcool ainsi que les farines blanches qui épuisent le foie. Le café, le thé et le cola, quant à eux, affaiblissent les glandes surrénales. Il y a aussi les boissons gazeuses : les sucres qu’elles contiennent (sirop de maïs notamment) peuvent créer une grande addiction au sucre. Le sel et le vinaigre peuvent également nous conduire à consommer excessivement du sucre, pour un équilibre des saveurs.

A part cela, il y a le pain blanc, les pâtisseries raffinées ainsi que les pâtes blanches qui sont tout simplement du sucre blanc pour notre organisme. Mais aussi, le gluten, pouvant être mal toléré par notre organisme, accentue sa recherche de sucre. Enfin, consommés excessivement, le fromage, les poissons et les viandes conduisent également à une envie exagérée de sucre.

Se débarrasser de son addiction au sucre sans souffrance

stop addiction au sucre

 

Comme nous l’avons vu plus haut, des troubles (déséquilibre en sérotonine ou en dopamine ; affaiblissement du foie, du pancréas et/ou des glandes surrénales) ou manques (de calcium, de vitamine B) dans l’organisme, ainsi que des états (stress, peur) sont causes d’une envie excessive de sucre. Dans ces cas, le meilleur moyen de se débarrasser « définitivement » de l’addiction est d’y remédier. Un bilan de santé peut alors s’imposer, et/ou il faut combattre sa peur ou son stress – Bien être : comment gérer son stress facilement – . Mais « la seule envie » de sucre peut toujours être là. Aussi, quelques astuces permettent de s’en défaire sans souffrir, en tout cas, pas trop.

Tout d’abord, on n’est pas obligé de ne plus manger du sucre « d’un seul coup ». En effet, on peut tout à fait diminuer petit à petit sa consommation. D’ailleurs, notre organisme ayant été habitué à « beaucoup de sucre », il peut lui être néfaste de ne plus en recevoir du jour au lendemain.

Sinon, tous les sucres ne sont pas non plus mauvais. Il faut bien évidemment éviter les sucres en eux-mêmes (qu’ils soient naturels ou fabriqués chimiquement), les boissons gazeuses, les céréales blanches… mais il y en a qui, non transformés, sont parfaitement assimilables par notre organisme. C’est le cas par exemple du fructose (contenu dans les fruits) et du lactose (contenu dans le lait).

Le goût sucré peut aussi provoquer de la souffrance : l’envie de sucre peut venir du gout sucré et la souffrance vient du fait qu’on est obligé de lutter contre cette envie. Aussi, il est préférable de prendre son café ou son thé (sans excès comme nous avons vu plus haut) sans sucre, et de privilégier, par exemple, le jus d’orange frais. Mais il faut également éviter certains produits qui, soi-disant, viennent en substitution du sucre, mais ont un gout sucré.

Enfin, certains aliments et compléments alimentaires permettent de diminuer notre envie de sucre. Il y a par exemple la spiruline et la chlorella qui aident grandement au métabolisme du sucre et en amoindrissent donc l’envie. Il y a aussi les aliments qui contiennent du magnésium, du calcium, de la vitamine C, de la vitamine B, du tryptophane, de la tyrosine et de la méthionine qui aident l’organisme à ne pas rechercher trop de sucre. Sinon, le fait de manger de l’artichaut de Jérusalem, des laitues ou encore des carottes crues, avant et après les repas, enlève également l’envie de sucre.

 

Bien évidemment, les conseils d’un spécialiste sont toujours recommandés pour éviter les éventuelles conséquences d’un changement d’habitude alimentaire.

2 commentaires

  1. Je n’ai pas l’habitude de laisser des commentaires, bien que mon passe-temps favori soit de lire des articles sur le net, mais là, je me sentais obligée d’en laisser.
    D’abord, merci pour l’article que je trouve très bien. Mais là où je suis entièrement d’accord, c’est quand vous dites qu’il faut éviter les produits qui viennent en substitution du sucre. Effectivement, ils ne font que renforcer l’envie de sucre. Il faut les fuir à tout prix. Je les déconseille fortement car j’en ai fait l’amère expérience. Ce n’est pas que je suis tombée sur le mauvais produit (ou marque), car j’en ai essayé plusieurs. C’était tout simplement de l’argent jeté par la fenêtre.

  2. Attention, la spiruline aide peut-être à se passer du sucre, mais ce complément alimentaire peut également favoriser le gain de poids. D’ailleurs, il est recommandé en cas de malnutrition. Avis à ceux et celles qui veulent maigrir comme moi.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.Ce champ est obligatoire, merci.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lost Password